7 décembre 2009

Burning down the house



4 lignes dans wikipedia.
Rien sur itunes.
A peine plus sur Beatport.
Il en est ainsi des oubliés de l' electro.
Charles webster ?
Vous voyez ...

La House.
Galvaudée, prostituée, ridiculisée, karaokeisée, 
elle a mauvaise presse.
Et pourtant.
Et Pourtant.
De New-york à chicago, de Londres à Ibiza
elle a régné pendant des années sur la planète dance.
Evidemment , il fallait trier le bon grain.
Eviter le 4/4 bourrin, les hurleuses de pacotille,
la vulgarité synthétique.

grâce a Bernard D. et à sergei,
j' ai réussi à retrouver un morceau qui me trottait
dans la tête depuis plusieurs jours.
Ìl évite tous les écueils précédemment cités,
plus de 8 minutes de Beats aériens, de synthés même pas datés...
Bon évidemment quand on prend comme vocaliste 
La shara Nelson, 
celle de Massive Attack et "unfinished Symapthy"
la moitié du boulot est déjà fait.
Signe sous le pseudo "Presence",
Sense Of Danger 
ne doit vous donner qu' une envie, 
écouter la musique que vous aimez,
et peut-etre aussi l' excellent album du Charles,
"Born on the 24th of July", 
si vous avez le temps hein...

psst, décembre arrive, le mois des top 10,
si ca vous dit ...





Aucun commentaire: