16 novembre 2008

Slave to the rythm


Elle a 60 ans et ses genoux m' arrivent au menton ,
elle est la version humanoïde de la mante religieuse ,
elle est une icône de la pub et de la jet set .
Elle met des claques a des gamines qui ne savent même pas qu' elle existe .
Elle n' est pas la pour rigoler. 
Elle ressort un album " hurricane " qui va mettre tout le monde d' accord .
Elle ne chante pas, elle s' insinue dans nos cerveaux et tout ce qu' on peut dire 
c 'est "oui madame"
son album est sombre & groovy , un peu comme si elle avait enfermé Massive attack dans un studio 
en leur ordonnant de lui faire un album, ou c 'est le fouet ...
et ils ont dit : " oui madame"....
On dit Madame Grace jones !
un extrait assez représentatif : Corporate cannibal 
 

1 commentaire:

Markus a dit…

Amazing Grace!
Pour ma part, j'ai toujours eu un faible pour les chansons tristes... "I'm crying (mother's tears')" déchire sa mère - sans mauvais jeu de mots. Quoiqu'il en soit c'est du gros son ("Corporate cannibal" in yr face). Et dans le genre gros son, je te conseille A Chozen (feat. RZA) sur la BO de Babylon A.D. de ce bon vieux Kassovitz qui remplace les merguez pour des oripeaux vendus à la volée par des miséreux d'Europe de l'Est. Dantec a vraiement le sens de l'humour noir pour avoir accepté cette daube d'adaptation. Mais bon, je m'emballe...